choisir un détecteur de gaz combustible sur le chantier

Chaque site étant unique et pouvant présenter des problèmes de sécurité différents, il est important d'identifier et d'évaluer les risques sur chacun des sites de votre entreprise, puis de choisir la meilleure technologie de détection de gaz pour atténuer ces risques. Voici un guide étape par étape. 

Considérer les gaz

Les entreprises utilisent des détecteurs de gaz portables pour alerter les travailleurs de la présence de gaz combustibles. 

Les gaz combustibles appartiennent à l'une des trois catégories suivantes :

  • Gaz d'hydrocarbures
  • Hydrogène gazeux
  • Autres gaz combustibles (par exemple, l'ammoniac)

La plupart des gaz combustibles qui peuvent poser problème sur les lieux de travail sont des composés hydrocarbonés tels que le méthane, le butane, le benzène et le propane. Ces composés chimiques organiques contiennent uniquement les éléments de carbone et d'hydrogène. Lorsqu'un de ces composés est mélangé avec la bonne quantité d'oxygène à une certaine température, la chaleur brise les liaisons entre les hydrocarbures. Il en résulte du dioxyde de carbone et de l'eau, l'énergie étant libérée par la chaleur. 

Une réaction similaire se produit avec l'hydrogène. Cependant, comme il n'y a pas d'atomes de carbone en jeu, la réaction ne produit que de l'eau et de la chaleur. 

D'autres gaz combustibles qui constituent des menaces sur le lieu de travail sont généralement plus dangereux en raison de leur toxicité que de leur inflammabilité, bien que ces deux problèmes puissent se poser avec ces gaz. Si l'on prend l'exemple du sulfure d'hydrogène, la toxicité est atteinte à 100 parties par million alors que le gaz ne devient combustible qu'à partir de 40 000 parties par million. 

 

MPSWhitePaper-2

 

LISEZ NOTRE LIVRE BLANC :
Gaz combustibles et leur détection

 

 

 

Ensuite, nous nous attacherons à trouver la solution adaptée à vos facteurs de risque. 

Comparaison des types de détecteurs de gaz combustible

Détection des gaz combustibles sur les lieux de travailLorsqu'une entreprise inclut chacun des types de détecteurs suivants dans son programme, elle assure la redondance, mais aussi la fiabilité. Ces types sont :

Moniteurs fixes de détection de gaz

Les moniteurs de détection fixes jouent un rôle clé dans les endroits où il existe un risque permanent de présence de gaz combustible, servant de première ligne de défense. Les détecteurs permanents sont placés à des endroits stratégiques pour fournir des alertes précoces et fonctionnent en permanence car ils sont câblés dans le système électrique de l'installation. Les moniteurs de détection fixes communiquent avec d'autres systèmes de l'installation pour automatiser les procédures cruciales liées à l'évacuation des travailleurs et à l'arrêt des équipements. Toutefois, certaines installations utilisent des moniteurs de zone "temporaires" comme solutions plus permanentes en raison de leurs capacités multigaz et d'autres options offrant une flexibilité accrue. 

Moniteurs de gaz de zone

Tous les sites de travail ne sont pas adaptés aux moniteurs de détection fixes - peut-être en raison de l'obligation d'entrer dans un espace confiné, par exemple. Dans ces situations, les moniteurs de zone sont généralement recommandés. Ils offrent les avantages de l'alerte précoce des dispositifs fixes d'une manière indépendante de l'infrastructure globale du site, mais ils peuvent aussi être facilement déplacés et redéployés à un autre endroit qui en a besoin. Les moniteurs de zone sont également utilisés dans des situations temporaires ou en cas d'intervention d'urgence. 

Détecteur de gaz personnel

Les détecteurs de gaz personnels sont des appareils portables que les travailleurs portent pour détecter la présence de gaz dans leur zone de respiration. Il s'agit de la dernière ligne de défense contre l'exposition aux gaz et, lorsqu'un gaz combustible atteint un niveau prédéfini, les travailleurs sont avertis d'évacuer. 

Technologie moderne des détecteurs de gaz combustibles

La menace d'explosion des gaz et vapeurs inflammables peut provoquer des blessures graves, voire mortelles. Si le potentiel de fuite de gaz inflammable est présent sur votre site de travail, vous devez comprendre les options qui s'offrent à vous en matière de système de détection de gaz combustible. Aujourd'hui, trois types de capteurs différents sont utilisés :

Capteurs LEL à IR-vs-PellistorCapteurs à perles catalytiques (pellistors)

Le Dr Oliver Johnson a développé le capteur de combustion catalytique dans les années 1920 à la Standard Oil Company (aujourd'hui Chevron). Ce type de capteur utilise des billes, également appelées pastilles-résistances ou pellistors, et a historiquement été la technologie la plus utilisée pour la détection des gaz combustibles.

Capteurs infrarouges non dispersifs (NDIR)

Environ 50 ans plus tard, Kozo Ishida a déposé un brevet pour le système de détection de gaz par infrarouge. Bien que ce type de système ait connu des avancées au cours des dernières décennies, le principe de base reste le même. Ishida a mis au point un moyen d'envoyer une lumière infrarouge à une longueur d'onde spécifique à travers un échantillon de gaz. Si des gaz hydrocarbures sont présents, la longueur d'onde renvoyée sera plus faible car les gaz absorbent la lumière infrarouge. 

Capteurs du spectromètre de propriétés moléculaires (MPS)

capteur de lézardL'année 2020 a vu la première avancée révolutionnaire dans la technologie des détecteurs multigaz depuis des décennies : le capteur du spectromètre de propriété moléculaire (MPS). Bien que les capteurs à pellistor et NDIR soient encore largement utilisés, cette toute nouvelle technologie porte la détection de gaz sur le lieu de travail à un niveau entièrement différent. La nouvelle génération de capteurs de gaz combustibles grâce à la technologie MPS est en train de changer l'industrie de la détection de gaz grâce à :

  • Détection précise de plusieurs gaz inflammables, ce qui réduit les fausses alarmes coûteuses.
  • Être immunisé contre l'empoisonnement (y compris l'empoisonnement des capteurs par l'exposition aux silicones)
  • Aucun besoin de recalibrage
  • Compensation automatique des conditions environnementales

Les capteurs MPS peuvent accomplir tout cela avec la plupart des gaz combustibles les plus courants, notamment l'hydrogène, le méthane, l'éthane, le propane, le butane, le pentane, l'hexane, le toluène, le xylène, l'éthylène, le propylène et l'isopropanol. 

Ce capteur de gaz multicombustibles peut classer les gaz par poids moléculaire et densité, avec six classifications possibles - hydrogène, mélanges contenant de l'hydrogène ou gaz naturel, et gaz/mélanges légers, moyens ou lourds. Lorsque ces données sont utilisées en combinaison avec les appareils connectés de Blackline, votre entreprise peut bénéficier d'une grande visibilité sur les types, les emplacements et la fréquence des gaz inflammables rencontrés par les employés sur un site de travail.

 

Vignette_LEL-MPS_Sensor_One-Sheeter-1

 

LIRE PLUS :
Fiche d'information sur le capteur MPS et les gaz combustibles

 

Connectez-vous avec Blackline Safety pour vos détecteurs de gaz industriels

Nous sommes spécialisés dans l'aide aux entreprises pour répondre aux urgences liées aux gaz toxiques et combustibles en temps réel, avec la sécurité des travailleurs au premier plan. Notre vision est de transformer le lieu de travail industriel grâce à une technologie de sécurité connectée, afin que chaque travailleur ait la confiance nécessaire pour accomplir son travail et rentrer chez lui en toute sécurité.

DEMANDEZ UNE DÉMONSTRATION